×
Catégorie : Divers Déclaration finale de la jeunesse Déclaration finale de la jeunesse
Déclaration finale de la jeunesse

Introduction par Robert Zarader

« Parler des jeunes, parler pour les jeunes, parler sans les jeunes, c’est trop souvent, aujourd’hui, ce qui se passe dans le débat public en France. Le Cercle des économistes a décidé de faire autrement en laissant le dernier mot à une déclaration finale de la jeunesse. Comme vous pouvez le constater, je ne fais pas partie de leur groupe, mais j’ai participé avec bonheur à leurs débats, leurs discordes, leurs propositions. En bref, leur engagement.

J’ai aussi observé la tonalité de leurs propos, une colère, juste et optimiste.

Une colère d’abord. C’est le pouvoir de la jeunesse. Parce que la colère et la résistance des jeunes fait avancer le monde. On le voit aujourd’hui sur l’environnement, on l’a vécu hier sur la société. Une colère juste. Dans tous les domaines que nous avons abordés, l’éducation, la formation et l’orientation, le travail et l’emploi, la culture, la démocratie, tous les diagnostics posés sur la place des jeunes sont sans appel. Les jeunesses sont archipélisées, ignorées, quelque fois même écartées d’emblée. Une colère, juste certes, mais une colère juste et optimiste. Parce que dans tous les propos, à tous les moments, avec des jeunes venant d’horizons très différents, on a trouvé des idées, des propositions, des actions, de la volonté, et surtout beaucoup de lucidité.

Des non qualifiés aux plus diplômés, des urbains aux ruraux, des villes aux banlieues, c’est une jeunesse à qui on ne peut se contenter d’assener des chiffres qui font peur : 900.000 d’entre eux seront bientôt en grande difficulté selon le Président de la République !

Agir et agir vite contre ces prédictions jugées inéluctables, c’est la volonté partagée par tous les intervenants réunis autour de Jean Hervé Lorenzi durant ces 3 jours d’Aix en Seine.

Il y a eu des chiffres, des politiques, des projets mais je voudrais terminer par un peu de poésie et partager avec vous, jeunes et moins jeunes, ces vers de René Char :

« Impose ta chance
Serre ton bonheur
Et va vers ton risque
A te regarder, ils s’habitueront. »

Faites-le, faisons-le collectivement ! »

Pour lire la Déclaration finale de la jeunesse dans son intégralité c’est ICI

Pour voir le replay de la lecture en direct de la maison de la radio c’est ICI

Par Robert Zarader

Président d’Equancy&Co