×
Catégorie : Travail Télétravail : remettons les pendules à l’heure ! Télétravail : remettons les pendules à l’heure !
Télétravail : remettons les pendules à l’heure !

L’essor du télétravail provoqué par le confinement a fait l’effet d’un révélateur en matière de rythmes de vie : la réunion Zoom pendant le petit-déjeuner des enfants a bousculé la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle. Le sport ou la lessive se sont invités entre deux calls, libérant des habitudes prises des journées identiques, du pressing repoussé au samedi, de la banque fermée à la sortie des bureaux. Journées plus souples, et aussi moins surveillées : le télétravail a responsabilisé des salariés auparavant soumis au diktat du présentéisme et de la réunionite, en imposant des formats de travail collaboratifs plus courts, souvent mieux préparés, donc tout aussi productifs.

Un tiers des télétravailleurs estime que leur charge mentale a augmenté, avec une difficulté à articuler correctement vie professionnelle et vie personnelle d’après une étude de Malakoff Humanis.

Pour rééquilibrer le travail , les idées ne manquent pas : Laëtitia Vitaud, la fondatrice de Nouveau Départ, s’interroge dans L’Express : « serait-ce l’occasion de réaliser qu’on devrait collaborer davantage de manière asynchrone (à des horaires différents, à des rythmes différents » ? ». Gaspard Kœnig revisite notre rapport au temps, en proposant d’expérimenter des plages de déconnexion pour briser la répétition et de réaménager nos agendas en fonction de nos besoins, pour encourager la créativité : « Les meilleures idées se trouvent dans les interstices de nos emplois du temps trop chargés, dans les moments non planifiés (…). À l’inverse, l’optimisation, fléau de notre siècle, conduit à l’entropie : nos existences sont chaque jour plus rapides, plus confortables, plus efficaces, mais au fond totalement répétitives ».

Paradoxe d’un confinement vécu par beaucoup comme des journées à l’identique avec assignation à résidence, le télétravail nous permettrait-il précisément de rompre avec la monotonie de nos anciennes journées de bureau, pour réinventer un nouveau rapport au temps professionnel ?

Raphaëlle COLOGON

Réagissez en 160 caractères… et si vous avez besoin de plus d’espace, n’hésitez pas à nous envoyer votre contribution par e-mail à 11mai2020@equancy.com, nous la republierons ici.

Par