×
Catégorie : Travail Quels sont les secteurs qui recrutent le plus et le moins après le déconfinement ? Quels sont les secteurs qui recrutent le plus et le moins après le déconfinement ?
Quels sont les secteurs qui recrutent le plus et le moins après le déconfinement ?

Un mois et demi après le déconfinement, les chiffres de l’emploi ne reprennent que lentement. Une étude de la branche smart data du groupe d’intérim Adecco montre notamment que la France revient péniblement à son niveau de recrutement d’avant-crise, avec des offres en hausse de 10% entre le début et la fin du mois de juin. À quoi ressemble le recrutement post-covid ?

Selon le Ministère du Travail, le volume d’offres actuellement publié sur les 15 sites d’offres d’emploi les plus consultés en France, n’atteint que 75% de son niveau normal. Certains secteurs voient leur nombre d’offres d’emploi se maintenir et parfois même augmenter. Contraintes sanitaires obligent, le confinement a vu s’accroître la part d’emploi dans le secteur de la santé (+9% des demandes de recrutement selon une étude du groupe Randstad) et de l’aide à la personne, ainsi que dans la logistique, fortement influencée par l’explosion du e-commerce, puis dans une moindre mesure mais de manière non négligeable, la chaîne agro-alimentaire, le commerce alimentaire et les transports, et enfin l’informatique (source : DARES, « Situation sur le marché du travail durant la crise sanitaire », 14 avril 2020)

Un mois après le déconfinement, quels sont les secteurs à la peine ? Les recrutements dans la restauration (baisse de 61% des offres d’emploi selon Randstad SmartData), l’industrie aéronautique (-65% des livraisons d’avion Airbus et Boeing en 2020 selon le cabinet AlixPartners) et la location de voitures restent très faibles, en miroir des secteurs les plus touchés par la crise que sont le tourisme, les entreprises de transport et le secteur automobile. Enfin, dans le secteur manufacturier, le niveau de recrutement actuel ne dépasse pas la moitié de celui d’avant la crise.

À l’inverse, Pôle emploi note une hausse des offres d’emplois dans le secteur de l’agriculture, l’audit et les métiers financiers avec une augmentation moyenne de 15% des offres d’emploi (source: Pôle Emploi), ainsi que dans la vente et l’éducation, dont le niveau d’activité reprend. Enfin, les métiers du nettoyage, de l’hygiène et de la propreté connaissent une reprise temporaire, en lien avec les exigences de désinfection sanitaire post-déconfinement et les nouveaux protocoles sanitaires dans le secteurs privé et public.

Et vous, votre emploi fait-il partie des métiers où le niveau d’activité reprend au niveau d’avant-crise ?Avez-vous connu une baisse ou une hausse d’activité après le déconfinement ?

Raphaëlle COLOGON

Par