×
Catégorie : Veille Revue media de la semaine Revue media de la semaine
Revue media de la semaine

Tour d’horizon des réflexions mises en avant cette semaine dans la presse sur nos quotidiens à l’ère de l’après-confinement.

VIE POLITIQUE  

« Un enjeu du plan de relance est de réduire le mal-être des Français notamment dans sa dimension locale », tribune de Yann Algan, Philippe Martin, Madeleine Péron et Claudia Senik, économistes 

Le Monde
Les économistes Yann Algan, Philippe Martin, Madeleine Péron et Claudia Senik plaident, dans une tribune au « Monde », pour un changement de méthode, afin d’appliquer les mesures du plan de relance au plus près des besoins des territoires. 

TRAVAIL 

« Télétravail : de l’accès à l’excès » 

Libération (Éric Sadin)  

A l’heure du Covid, l’écran s’érige comme un « masque de pixels » chargé de rendre viable la mesure de distanciation sociale. Mais la vigilance s’impose pour garantir la cohésion d’une société fracturée et en souffrance. 
 

MOBILITE 

« Cyclotourisme : l’été où les Français ont roulé » 

Le Monde (Clément Guillou) 

Le tourisme à vélo a été plébiscité cette année par les Français, poussés par le désir de nature et l’essor de l’électrique. Ce qui n’était qu’une niche devient, par endroits, une véritable économie. 

 

SANTE  

« La démocratie en santé, victime oubliée du Covid-19 » 

Le Monde (Claire Legros) 

La participation des usagers aux décisions de santé, inscrite dans la loi depuis près de vingt ans, a fait long feu avec l’urgence imposée par la crise sanitaire. De nombreuses voix appellent à repenser ce modèle dans un objectif de meilleure cohésion sociale. 

 

DIVERS  

« Confinement collectif, mutations intimes » chronique de Julien Damon, professeur associé à Sciences po 

Les Echos 

Confinement global et masquage général ont des conséquences macroéconomiques majeures. Ces transformations importantes de nos existences personnelles retentissent profondément sur la qualité et l’intensité de nos vies sociales et familiales. Anne Muxel, pour la Fondapol, montre que les intimités ressortent potentiellement bouleversées, en tout ou partie, des premiers mois de la crise du coronavirus. Compilant et analysant les données sur nos comportements (sexualité diminuée mais sites porno davantage consultés, isolement renforcé et face-à-face accentué), le travail de la sociologue ouvre sur des questions importantes. 

 « (Ré)apprendre à vivre avec le risque » chronique de Hugues de Jouvenel, Président d’honneur de Futuribles International 

Les Echos 

L’épidémie de Covid-19 nous rappelle que l’incertitude et le risque font partie intégrante de la vie des individus. Notre société avait presque fini par l’oublier. 

Par Equancy&Co