×
Catégorie : Veille Revue media de la semaine Revue media de la semaine
Revue media de la semaine

Tour d’horizon des réflexions mises en avant cette semaine dans la presse sur l’impact du confinement sur nos quotidiens.

Santé

« Une crise d’abord et avant tout sanitaire », interview de Pierre-Cyrille Hautcœur, directeur d’études à l’EHESS
La Croix  (Marie Dancer)
Selon Pierre-Cyrille Hautcœur, la situation actuelle née de la pandémie de Covid-19 n’est pas comparable aux crises économiques précédentes ni à une situation de guerre.

 « Le XXIe siècle sera le siècle de la santé publique », tribune de Frédéric Worms, professeur de philosophie à l’ENS
Libération
Le moment est historique parce que la pandémie touche un collectif humain planétaire et politique, dans sa vie et sa mort. Notre monde doit repartir du vivant et du soin, dans toutes les dimensions de la vie humaine.

 « La santé va devenir une exigence absolue de la population », interview d’Axel Kahn, médecin, ancien chercheur en génétique et président de la Ligue contre le cancer
Le Parisien  (Christine Mateus)
« La santé va devenir l’une des demandes les plus importantes, une exigence absolue de la population. Il est tout à fait évident que l’on va, de ce point vu là, vers une réappréciation de l’ordre des priorités. Au 1er janvier, qu’est-ce qu’on se souhaite? Bonne année et surtout la santé. Dans l’esprit de toutes les personnes rien n’est plus important que la santé. Rien ! »

« Comment la récession du Covid-19 va agir sur notre santé »
Les Echos  (Jean-Marc Vittori)
La récession brutale provoquée par la lutte contre le Covid-19 va-t-elle avoir des effets désastreux sur la santé ? A priori non. Mais la réalité n’est pas si simple. Il faut notamment prendre en compte les conséquences à moyen terme.

Mobilité

« Nous ne vivons pas l’utopie de la décélération », interview de Hartmut Rosa, philosophe allemand
Libération  (Anastasia Vécrin)
Pour Hartmut Rosa, si le ralentissement brutal provoqué par le Covid-19 a des conséquences tragiques, il montre que le pouvoir du politique est bien réel. C’est aussi un moment historique où l’avenir est ouvert.

Vie politique

 « « Le jour d’après » : Saint-Simon 2.0 au pouvoir? », tribune de Christophe de Voogd, enseignant à Sciences Po
Le FigaroVox
« Le macronisme, comme le saint-simonisme, a deux faces, ou mieux, deux potentialités: libérale et autoritaire. »

« Vers la société du commun », tribune de Hervé Defalvard, économiste
Le Monde
Hervé Defalvard voit dans les actions locales d’accès et de gestion des « biens communs » l’ébauche de ce que serait le jour d’après, à condition que ces initiatives trouvent un débouché politique.

« Faut-il craindre le « biopouvoir » ? »
Le FigaroVox (Eugénie Bastié)
Ce qu’a bien montré le philosophe Michel Foucault, c’est que la modernité politique n’est pas forcément synonyme d’un renforcement des libertés.

 « Nos démocraties deviennent incapables d’affronter des crises », interview de Yascha Mounk, spécialiste de la montée des populismes
Les Echos (Benoît Georges)
L’auteur de l’essai Le Peuple contre la démocratie analyse les réactions des pays occidentaux face à la crise du coronavirus.

Consommation

 « Cette crise nous pousse à nous interroger sur notre mode de vie, sur nos vrais besoins masqués dans les aliénations du quotidien », interview d’Edgar Morin, sociologue et philosophe
Le Monde  (Nicolas Truong)
Edgard Morin estime que la course à la rentabilité comme les carences dans notre mode de pensée sont responsables d’innombrables désastres humains causés par la pandémie de Covid-19.

« Coronavirus : le monde d’après… selon Wall Street »
Le Monde  (Arnaud Leparmentier)
A voir les parcours boursiers d’Amazon, Tesla ou Procter & Gamble, les investisseurs estiment que le monde de demain sera plus cartellisé, plus globalisé et plus technologique. A rebours de ceux qui plaident en faveur d’une démondialisation et d’un retour au local.

Culture et loisirs

« Les musées au temps du corona », tribune de Bruno Nassim Aboudrar , écrivain et historien français de l’art
Libération
Nous ne consommerons plus l’art comme avant, et c’est une excellente nouvelle. Aux foules venues admirer les expositions blockbusters vont succéder de nouvelles manières de s’adresser aux œuvres, érudites ou dilettantes.

Vie quotidienne

Comment le confinement a bousculé nos vies
Le Parisien

Après des années d’accélération, le quotidien des Français a brutalement tourné au ralenti ces huit dernières semaines en raison de la crise de coronavirus. Une période unique où ils ont souvent su se réinventer dans tous les domaines de la vie quotidienne : télétravail, vie de famille, répartition des tâches ménagères, sexualité, ….

Le Parisien rapporte également qu’une étude scientifique sur le confinement cherche des volontaires. Dirigée par une chercheuse de NeuroSpin, un centre de recherche pour l’innovation en imagerie cérébrale du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), cette étude s’intéresse à notre perception du temps.

Par 11mai2020