×
Catégorie : Consommation To buy or not to buy, telle est la question To buy or not to buy, telle est la question
To buy or not to buy, telle est la question

Si, après deux longs mois de confinement, beaucoup espéraient une « consommation de rattrapage » pour sortir l’économie du ralentissement causé par l’épidémie, force est de constater que les Français ne sont pas prêts à dépenser leur « épargne forcée ».

Le ministre de l’économie Bruno Le Maire l’a pourtant rappelé « ce n’est pas d’épargne que nous avons besoin aujourd’hui pour notre économie, mais d’investissement », les Français, inquiets de l’impacts de la pandémie sur leur pouvoir d’achat, restent frileux. Une étude Nielsenva dans ce sens estime à 82 % le pourcentage des foyers français qui surveillent leurs dépenses depuis le début de la crise sanitaire et à 46 % ceux qui pensent que leur situation économique sera dégradée d’ici un an. Ainsi, à l’image du cas chinois, la reprise française sera progressive : « Le déconfinement se fera par étapes, le retour à la normale de la consommation se fera par étapes également », rappelle Hélène Baudchon, économiste chez BNP Paribas, dans un article du Monde. Pour encourager cette reprise, le niveau de confiance des ménages est un élément clef. A l’heure actuelle, « les enquêtes font état d’un panorama plutôt mitigé », note l’Institut de l’entreprise pour qui la confiance tombe à des niveaux inquiétants en Europe : « 15 % seulement en France croient en un rebond économique dans les 2-3 mois suivi d’une période de croissance semblable à celle pré-crise ».

Ainsi, avant d’inciter les Français à consommer par des mesures exceptionnelles (par exemple, via une prime à la consommation), il incombera au gouvernement de les rassurer sur leur avenir. A leur niveau aussi les enseignes de distributions auront un rôle à jouer : outre le critère du prix, elles devront répondre à la demande de preuves des consommateurs en matière de RSE (sécurité, éthique, environnement, etc.) afin de contribuer à la reprise de la consommation.

Et vous, quels ont été vos premiers achats après le 11 mai ?

Réagissez en 160 caractères… et si vous avez besoin de plus d’espace, n’hésitez pas à nous envoyer votre contribution par e-mail à 11mai2020@equancy.com, nous la republierons ici.

Mathilde CALVEZ

Par Mathilde Calvez

Consultante junior chez Equancy&Co